Le Safran du Vignoble

De la fleur à l’épice

La main de l’homme intervient dans la safranière tout au long de l’année pour permettre au « Crocus Sativus Linnaeus» de s’épanouir, mais c’est au moment de la récolte que le travail de l’année sera mis en valeur grâce à différentes étapes :

- La cueillette : d’octobre à novembre, elle débute à l’aube, tous les jours et par tous les temps avant l’éclosion de la fleur.

- L’émondage : cette opération longue et délicate est obligatoirement manuelle et se déroule dans les heures suivant la cueillette. Elle consiste à séparer, par des gestes minutieux, le précieux pistil rouge vif de la fleur

 

BON  A  SAVOIR : 150 à 200 fleurs permettent d’obtenir 1 gramme de safran sec

 - Le séchage : cette étape essentielle réduira de 4/5 ème le poids des pistils et déterminera la qualité de l’épice, ainsi que sa conservation dans le temps. C’est à l’issue du séchage que l’on obtient l’épice.

Pistils frais & pistils secs